RECHERCHE

Gengis Khan
"Vous me demandez ce qui me fait agir. Je vais vous le dire. C'est la volonté de comprendre comment un homme inculte comme Gengis Khan à la tête de ses hordes de guerriers a pu vaincre des armées sophistiquées et de puissantes nations loin des steppes de Mongolie pour créer un empire dont le monde n'a jamais pris la vraie mesure. Quelle était leur arme invincible ? Je crois que je connais la réponse.
- Et qu'est-ce que c'était ?
- Leurs longs arcs. Leur façon de faire corps avec le cheval. Leur capacité à décocher leurs flèches au moment exact où ils étaient sûrs d'atteindre leur cible, malgré le galop effréné du cheval. Comme toutes les réponses essentielles, elle est très simple. Je rougis aujourd'hui d'avoir mis autant de temps à le comprendre. En réalité, les cavaliers avaient appris à décocher leurs flèches au moment précis où les quatre sabots du cheval étaient en l'air. Pendant ce moment vertigineusement bref d'équilibre parfait, le cavalier qui décochait sa flèche était certain d'atteindre son but. Gengis Khan ne s'est pas seulement élevé à la tête de hordes brutales assoiffées de sang. Il s'est élevé à la connaissance exacte du moment où le calme jaillit du chaos."

Henning Mankell, extrait de : Le cerveau de Kennedy, éditions du Seuil, collection Points, 2005/2009, p. 412, traduit du suédois par Rémi Cassaigne.

(cc) plotseme.net / Jean Cristofol
4/37309