RECHERCHE

François Bon


"La lévitation telle que la pratique Jean Échenoz est légère : à peine on survole. Mais à moi, qui étais resté dans la durée ordinaire, il avait proposé de venir à lui, le pousser légèrement aux genoux et je le verrais osciller, pourrais même le déplacer légèrement et quand il cesserait la suspension il aurait pris pied un tout petit peu plus loin sur le sol. Cela, je vous l’assure, et malgré, moi aussi, des années de pratique, j’en suis incapable, alors que cette poussée oscillante je l’ai exercée et vérifiée sur Jean Échenoz lévitant. Je suis plus lourd que Jean Echenoz, je tiens une lévitation plus longue, mais radicalement immobile." François Bon


files/echenoz.jpg
Lévitation de Jean Echenoz par Olivier Roller

(cc) plotseme.net / Jean Cristofol
11/35992